Communication d’entreprise

Une stratégie de communication est l’art de planifier et de coordonner la communication.

Selon WikipédiA, le questionnement qui précède toute stratégie de communication est le suivant :

  1. QUOI : quel produit, service, action, que veut-on promouvoir ?

  2. POURQUOI : quels sont les objectifs ? (type d’objectifs : de notoriété, d’image, de comportement, d’information)

  3. A QUI : auprès de quelles cibles? (Définition des cibles, et de leurs freins et motivations.)

  4. COMBIEN : quel budget est-il alloué ?

  5. COMMENT : par quels moyens – adaptés à chaque cible, et en fonction du budget

  6. QUAND : selon quel planning

  7. DE QUI : qui est le porte parole des messages de l’organisation ?

Quelles sont les opérations efficaces pour attirer, développer, fidéliser de nouveaux clients

Définition de la charte graphique

Création des documents de base

BFC vous propose, à l’aide de nos correspondants:

  • Plaquette commerciale comprenant:

  • Historique du concept

  • Références pilote

  • Organigramme réseau

  • Les produits

  • Le concept

  • Le matériel

  • Le profil du candidat recherché

  • Le coût probable

  • Le marché

  • L’implantation

  • La formation

  • Les approvisionnements

  • L’architecture

  • Le prévisionnel type

  • Le rapport possible

Différentes étapes de la stratégie de Communication :

  1. L’analyse marketing de l’entreprise (sa culture, ses valeurs, sa place sur le marché) et du produit, de la marque, du contexte concurrentiel, des besoins exprimés ou à susciter, des méthodes de fabrication… aboutit à un POSITIONNEMENT du produit.

  2. Élaboration des différentes actions de création en fonction des cibles retenues et du positionnement : axes et thèmes des messages ; visuels, symboles, charte graphique…

  3. Choix des moyens de communication (communication externe : média et supports ; marketing direct ; promotion des ventes ; relations presse ; relations publiques ; site internet… Communication interne : intranet, presse d’entreprise…)

  4. Contrôle des résultats et, le cas échéant, réajustement des objectifs, moyens ou supports